Saviez vous que les roches sont classées en trois grandes catégories ? Sédimentaire, magmatique et métamorphique.

La roche sédimentaire est formée en grande partie par accumulation des coquillages et squelettes des animaux marins et par précipitation (chimique) d’éléments microscopiques

Ces formations sont entrecoupées de passages de grès et de shale, qui sont  principalement formées à partir de sédiments de sable provenant de l’érosion des roches existantes  et de particules argileuses marines.

im000840On note à l’intérieur des formations sédimentaires de nombreux fossiles qui peuvent être observés dans les sites de carrières.  D’ailleurs, on observe facilement des fossiles dans la pierre concassée de notre carrière de Laval.  Les noms pittoresques de trilobites, brachiopodes, bryozoaires  et céphalopodes sont parmi les plus fréquents mentionnés par les nombreux amateurs.

 Les roches magmatiques aussi connues sous le nom de roche ignée sont formées à partir de magmas, soit de la roche en fusion, dont les minéraux et la structure sont beaucoup plus durs et résistants que les roches sédimentaires.  De plus, elles sont de type intrusif car elles se sont consolidées sous la surface. im000842

Les roches métamorphiques proviennent de la transformation des roches ignées ou sédimentaires sous l’effet de température et /ou pressions élevées.

 Le métamorphisme peut être de deux types principaux : le métamorphisme de contact et le métamorphisme régional. Le métamorphisme de contact se produit lorsqu’un intrusif (magma chaud) se met en place dans une roche sédimentaire.

Tags: , , , , , , , , , , , ,

One Response to “Les types de roche”

  1. [...] géologie de la région du grand Montréal  est formée principalement de roches sédimentaires, dont les principaux types utilisés pour les besoins en agrégats, sont le calcaire (carbonate de [...]

Laissez un commentaire

Vous devez être enregistré pour laisser un commentaire.